Tour

Histoire et patrimoine

A en croire certains écrits, Illiers, nom d'origine inconnue, pourrait être issu de "Insulade", en effet le château formait une île entourée de lagunes et de fossés alimentés par le "Loir". Cette situation privilégiée sur le plan défensif, tant vis à vis des animaux sauvages que des envahisseurs, donna très vite aux propriétaires de ces lieux, qu'ils soient Gaulois, Romains ou Vicomtes, l'idée de construire une place forte.

Le château, forteresse imprenable dont il reste quelques vestiges, reconstruit par Geoffroy, vicomte de Châteaudun, permit à Florent d'Illiers, compagnon d'armes de Jeanne d'Arc, de devenir un redoutable guerrier et de participer de façon décisive à la libération d'Orléans.

Le tourisme

Carrefour de la Beauce et du Perche, exerçant depuis toujours une attraction naturelle sur la région environnante, Illiers devint en 1971, centenaire de la naissance de Marcel Proust, Illiers-Combray.

L'adjonction à Illiers de son nom de roman créa ce lieu imaginaire appartenant à une œuvre unique, bien que traduite en quelques quarante langues : "A la recherche du temps perdu". Chaque année, des milliers de visiteurs parcourent les "sites proustiens"** et découvrent le Musée de Marcel Proust***, le jardin du pré Catelan, jardin classé à l'inventaire en 1997 et monument historique en 1999, ainsi que la campagne environnante.

L’église Saint-Jacques, monument historique classé le 13 avril 1907, fut reconstruite durant la seconde moitié du XVème siècle grâce à la générosité de Florent d'Illiers. Constituée d'un vaisseau de 44 mètres de longueur sur quatorze mètres de largeur, elle est dotée d'une charpente remarquable. La tour carrée devait recevoir un clocher de pierres : le clocher actuel a été érigé en 1621 à titre provisoire…

* Camping trois étoiles, ouvert d'avril à octobre inclus.
** Bords du Loir, Château de Tansonville, manoir de Mirougrain, Montjouvin.
*** Monument historique, maison de " Tante Léonie ", une étoile au guide bleu Hachette.

 

Le tissu associatif : culture, sports ...

La commune d'Illiers-Combray dispose d'un tissu associatif très riche.

En effet, une cinquantaine d'associations parmi les domaines du sport, de la culture, des loisirs, du caritatif, de la solidarité, de l'économie et du commerce, permettent aux habitants de la ville et des communes avoisinantes de s'exprimer dans la diversité de leurs centres d'intérêt et de leurs motivations.

Ainsi, par exemple :

♦ dans le domaine de la musique, "l'Harmonie municipale", "l'école de musique municipale",le "Chœur de Combray".

♦ dans le domaine littéraire, la "Société des Amis de Marcel Proust et des Amis de Combray", qui a pour but de réunir les lecteurs de Marcel Proust et de promouvoir l'oeuvre de ce dernier, le "Cercle littéraire de Combray" qui a pour objet principal le partage de la lecture et la découverte d'ouvrages.

♦ les"Amis des Jumelages" : Illiers-Combray est jumelée avec Gemünden An der Wohra en Allemagne,dans le land de La Hesse,  avec Coniston, ville située au nord-ouest de l'Angleterre où se trouve "Brantwood" la maison de John Ruskin, et Anversa degli Abruzzi,commune italienne de moins de 1000 habitants, située dans la région des Abruzzes.

♦ les nombreux clubs sportifs qui occupent une place importante dans le monde associatif, avec des bons, voire des très bons résultats obtenus aux divers championnats et concours départementaux, régionaux ou nationaux.

♦ les deux troupes de théâtre, les "P'Illiers" et les "Rideaux rouges", qui promeuvent et valorisent le théâtre amateur, notamment auprès des jeunes,  et nous offrent chaque année plusieurs spectacles de qualité.

♦ Les nombreuses et diverses associations de loisirs qui permettent à chacun de s'épanouir dans une activité spécifique

L'économie locale

La richesse des paysages d'Illiers-Combray (mais est-ce une coïncidence ?) est égale au niveau de ses activités passées et présentes.

Le pays à vocation essentiellement agricole, avec d'un côté les récoltes de ses plaines de Beauce et ses moutons, et de l'autre, côté Perche, ses élevages de bestiaux, devait bénéficier d'une prospérité constante basée sur l'agriculture, le commerce et l'industrie. En effet, la présence des laines, qu'elles soient abondantes comme celles de Beauce ou de grande qualité comme celles du Perche, fut à l'origine d'un développement industriel important dès le XVIIème siècle.

On fabriquait à Illiers des serges blanches sur étain (l'étain était la partie la plus fine de la laine), de nombreux lieux rappellent ces activités : rue Rebours-Panny, le chemin du Filoir, Foulon….Colbert, suivant des directives du Roi de France en date du 26 novembre 1666 reçut pour mission de relancer l'activité industrielle à Illiers.

Sa population, traditionnellement ouvrière et commerçante, sa zone d'activités de plus de 15 hectares, sa future zone de grande capacité, son hôtel d'entreprises,  sa zone artisanale et commerciale font d'Illiers-Combray une ville destinée à une réelle expansion industrielle et artisanale.